Accueil
       
Une triste nouvelle
Le décès du romancier et poète Moris Farhi
 
 

 Né en 1935 dans une famille juive à Ankara, Moris (Musa pour ses amis) Farhi est décédé le 5 mars dernier à Brighton, en Grande-Bretagne où il vivait depuis 1954. Il a été profondément marqué par l’Holocauste : la famille de sa mère, originaire de Salonique, a été déportée à Auschwitz ; sa mère n’a survécu que parce qu’elle s’est mariée et installée en Turquie. Vice-président du Pen Club anglais, il était hanté par la propension de l’homme et des peuples à plonger dans la barbarie, à s’effondrer moralement. Son œuvre est un appel à la fraternité, au respect de l’autre et de la dimension sacrée de chaque vie humaine, au pacifisme aussi. Si elle se nourrit de l’Histoire, elle emprunte à la fiction ou au conte philosophique, à la mythologie et à l’épique également.

Diplômé en 1954 de l’Académie royale d’art dramatique de Londres, citoyen britannique depuis 1964, Moris Farhi est l’auteur, en langue anglaise, de nombreux scénarios pour la télévision, de pièces de théâtre, de poèmes réunis dans le recueil Songs from two Continents (Saqi Books, 2011) et traduits en français par son amie Esther Heboyan sous le titre Cantates des deux continents (Bleu autour, coll. “Poésie étrangère”, 2013), ainsi que de sept romans, dont Children of the Rainbow et Young Turk (Saqi Books, 1999, 2001 ; 2004) ont été traduits en français (Les enfants du Romanestan, Bleu autour, 2016 ; Jeunes Turcs, Buchet Chastel, 2006, Phébus / Libretto, 2011). En français, il a aussi publié Un jour, le monde sera réparé (traduction Agnès Chevallier, Bleu autour, 2015), courte fiction qui est dédiée à Hrant Dink, journaliste turc d’origine arménienne assassiné à Istanbul en 2007, et qui constitue l’épilogue du recueil de récits d’enfance inédits Une enfance turque (Bleu autour, 2015).

• Un hommage lui sera rendu le mercredi 3 avril en ouverture de la manifestation « Le printemps de Bleu autour » au cloître des Billettes, rue des Archives à Paris (voir plus bas).

• Lire ici l’hommage d’Esther Heboyan. 


Nouveautés Mars-avril 2019














Louise, les femmes de la Commune, nouvel album d'Éloi Valat
après Le Journal de la Commune, L'enterrement de Jules Vallès et La Semaine sanglante

Préface Sarah Al-Matary / 160 p. / 23 x 30 cm / 28€ / En librairie le 21 mars

Art vaincra ! essai de Claude Rétat 
Sous-titre : Louise Michel, l'artiste en révolution et le dégoût du politique

“La petite collection de Bleu autour” / 272 p. / 13 x 17 cm / 15€ / En librairie le 21 mars

La Révolution en contant - Histoires, contes et légendes de Louise Michel

Textes réunis et présentés par Claude Rétat / Collection "Classiques Bleu autour"
560 p. / 17 x 22 cm / 32€ / En librairie le 18 avril

Cliquer sur les "unes" pour accéder aux pages de couverture.



Nouveautés Mai 2019


Dans la chambre , recueil de nouvelles de Leïla Sebbar
Préface Michelle Perrot / Collection "D'un lieu l'autre” / 144 p. / 14€ / En librairie le 2 mai

Loti en Oléron , textes de Pierre Loti présentés par Alain Quella-Villéger


       

 
 
       
 


Éditions Bleu autour 38, avenue Pasteur 03500 Saint-Pourçain-sur-Sioule  France
Tél : +33 (0)4.70.45.72.45 Fax : +33 (0)4.70.45.72.54  Mail : dialogue@bleu-autour.com
Bleu autour © - Conception / Réalisation : Accroweb

| Accueil | La maison | Événements | Revue de presse | Projets | Nouveautés | Collections | Recherche avancée | Acheter nos livres |
| Auteurs | Contacts | Newsletter | Nous écrire | Mentions légales | Liens |