Cahit Sıtkı Tarancı | Bleu autour, éditeur

Jeter des ponts entre les lieux, les langues et les temps ; dire l’exil, déjà celui de l’enfance. ...Suite




38 avenue Pasteur
03500 Saint-Pourçain-sur-Sioule
France
+33 (0)4 70 45 72 45
dialogue {at} bleu-autour {point} com

Te voilà donc venu, mois de septembre ! Est-ce que tu sais
À quel autre automne tu as livré notre jardin ?
Si tu savais que de choses dispersées avant les feuilles !
Cette fois, c’est à nous, les hommes, que tout va survenir.
_J’ai vu la mer

Cahit Sıtkı Tarancı

Cahit Sıtkı Tarancı (1910-1956), né à Diyarbakır (sud-est de l’Anatolie), est élève au lycée francophone Saint-Joseph d’Istanbul puis à Galatasaray, et part en 1939 à Paris pour poursuivre des études de sciences politiques. Admirateur de Baudelaire et Verlaine, il traduit de nombreux poètes français, en particulier les poètes parnassiens. Surpris par la Seconde Guerre mondiale, pris dans l’exode, il doit fuir Paris et retourne en Turquie en 1941. Après son service militaire, il obtient un poste de traducteur à l’Agence Anatolie, puis à l’Office de la production agricole, enfin au ministère du Travail. C’est alors, en 1953, qu’il tombe gravement malade. Il meurt à Vienne, en Autriche, trois ans plus tard. Son oeuvre porte l’empreinte de la poésie populaire turque et de Nâzım Hikmet dans ses compositions en vers libres.

Cahit Sıtkı Tarancı

A Publié

X