Füruzan | Bleu autour, éditeur

Jeter des ponts entre les lieux, les langues et les temps ; dire l’exil, déjà celui de l’enfance. ...Suite




38 avenue Pasteur
03500 Saint-Pourçain-sur-Sioule
France
+33 (0)4 70 45 72 45
dialogue {at} bleu-autour {point} com

Ma tante m’a souri dans son vêtement gris, elle a tendu la main. Je l’ai attrapée, j’ai touché du doigt sa vieillesse, sa peau était comme une feuille sèche, sans sève.
Elle s’efforçait de garder sa beauté d’antan en se teignant les cheveux, en s’habillant de beiges et de gris les plus doux.
_Pensionnaire d’État

Füruzan

Füruzan est l’un des grands écrivains turcs contemporains. La nouvelle « Pensionnaire d’État » (Parasız Yatılı) a donné son titre à son premier recueil de nouvelles qui, paru en 1971, a été couronné par le Prix de la nouvelle Sait Faik Abasıyanık. Elle est l’auteur de plusieurs autres recueils de nouvelles et de romans, dont le premier, Ceux de 1947 (Kırk Yedi’liler), lui a valu le Prix du roman de l’Institut de la langue turque. Dans un style pointilliste et d’une grande sobriété, elle fait vivre des personnages marginaux ou déclassés, surtout féminins. Füruzan a également signé un recueil de poésies, une pièce de théâtre et un film, Mes Cinémas (Benim Sinemalarım, 1990) qui, adapté d’une de ses nouvelles, a été sélectionné notamment aux festivals de Cannes et de Tokyo. Plusieurs séjours en Allemagne lui ont encore inspiré des récits sur la condition d’immigré. Plusieurs de ses ouvrages ont été traduits dans différentes langues étrangères, en particulier en allemand. Seules certaines de ses nouvelles l’ont été en français, dans des ouvrages collectifs et des revues, en particulier Parasız Yatılı (par Timour Muhidine et Aysegül Yaraman-Basbugu) dans l’Anthologie de nouvelles turques contemporaines éditée en 1990 par Publisud et aujourd’hui indisponible.

Füruzan

A Publié

X