Lucette Heller-Goldenberg | Bleu autour, éditeur

Jeter des ponts entre les lieux, les langues et les temps ; dire l’exil, déjà celui de l’enfance. ...Suite




38 avenue Pasteur
03500 Saint-Pourçain-sur-Sioule
France
+33 (0)4 70 45 72 45
dialogue {at} bleu-autour {point} com

Sur cette terre nord-africaine, mon nom de famille avait une sonorité si étrange qu’on ne m’a jamais appelée sans l’écorcher. Nous étions non pas les Goldenberg mais les Gudamber, Gautember, Goldin berge, Goldamberger, parfois les Gutenberg. Problème de prononciation ? Refus, plutôt, d’une identité étrangère. On ne fera aucun effort pour nous assimiler au monde étiqueté des Dupont et Durand, des Lévy et Cohen ou des Fatma et Mohamed. Où nous classer ?
_Une enfance juive en Méditerranée musulmane

Lucette Heller-Goldenberg

Née en 1942 à Marrakech (Maroc), Lucette Heller-Goldenberg, professeur émérite de l’Université de Cologne, a suivi des études de Lettres modernes à l’Université d’Aix-en Provence, avant d’exercer au collège de l’AIU à Nice-Cimiez, puis dans l’enseignement supérieur à Weingarten, Clermont-Ferrand et Cologne. Sa thèse de doctorat de 3e cycle sur « Jean Giono et le Contadour » a été publiée aux Belles Lettres à Paris en 1972. Sa thèse de doctorat d’État sur « L’Histoire des auberges de jeunesse, des origines à la Libération » l’a été en 1985 par l’Université de Nice.

Lucette Heller-Goldenberg a créé en 1986 à l’Université de Cologne un cycle de recherches et de conférences sur la littérature maghrébine et judéo-maghrébine d’expression française qui s’est poursuivi jusqu’en 2004. Elle est directrice du Cahier d’études maghrébines, revue annuelle dont vingt-deux numéros ont déjà paru. Les deux derniers, publiés en 2008, comprennent respectivement un récit autobiographique de Lucette Heller-Goldenberg, « L’oiseau fabuleux de ma mémoire juive maghrébine » (préface de Leïla Sebbar), et un recueil de témoignages d’anciens élèves et enseignants de l’AIU, « Mémoires de l’Alliance ».

Lucette Heller-Goldenberg

A Publié

X