Philippe Bohelay | Bleu autour, éditeur

Jeter des ponts entre les lieux, les langues et les temps ; dire l’exil, déjà celui de l’enfance. ...Suite




38 avenue Pasteur
03500 Saint-Pourçain-sur-Sioule
France
+33 (0)4 70 45 72 45
dialogue {at} bleu-autour {point} com

Une fois, pareil, je vais aux Assedic rue Dumaniant, rien n’allait. Si tu es un immigré il faut toujours que tu aies une fiche de paye sur toi, je les avais toutes mais au guichet il y avait un homme qui ne voulait rien savoir. Alors là je me suis levé et je lui ai dit : « Excuse-moi, Monsieur, là ton bureau c’est moi qui l’ai construit, le plafond c’est moi qui l’ai posé, le mur où tu ranges tes dossiers c’est moi qui l’ai monté, si je n’avais pas été là toi tu travaillerais sur le trottoir. » Je me suis rassis et j’ai attendu. Quand je suis sorti tous les papiers étaient en ordre. J’ai touché le chômage quelques mois et après c’était la retraite.
_Chibanis

Philippe Bohelay

Né en 1962 à Angers, Philippe Bohelay consentit à l’âge de 15 ans et demi à se faire poissonnier pour échapper à la misère. Initié à la littérature par Alain Vircondelet, il s’engage très jeune aux côtés des dissidents du bloc soviétique et de Cuba. Il passe dès lors l’essentiel de sa vie à s’aventurer là où, dans le monde, la première des libertés est encore de la conquérir. Influencé par le travail d’Armand Gatti et l’œuvre de Jack London, il fonde avec le photographe Olivier Daubard, la Compagnie des Voleurs de Poules. Installés à Clermont-Ferrand, ils signent ensemble  Lettre de Tchétchénie (Bleu autour, 2004) et Chibanis (Bleu autour, 2006).

Philippe Bohelay

A Publié

X