Rita Rachel Cohen | Bleu autour, éditeur

Jeter des ponts entre les lieux, les langues et les temps ; dire l’exil, déjà celui de l’enfance. ...Suite




38 avenue Pasteur
03500 Saint-Pourçain-sur-Sioule
France
+33 (0)4 70 45 72 45
dialogue {at} bleu-autour {point} com

— C’est magnifique !
De ta bouche, mon frère, j’entends « magnifique », c’est-à-dire : « Sésame ouvre-toi. »
_Une enfance juive en Méditerranée musulmane

Rita Rachel Cohen

Née le 29 janvier 1952 au Caire de parents Juifs d’Égypte de nationalité française, Rachel Cohen vit dans une maison où l’on parle l’égyptien et le français. Elle entend l’hébreu lorsque le père lit, le grec et l’italien lorsque la mère chante. Rachel s’appelle Rita, sa maman lui fait la classe. En décembre 1956, la famille Cohen part en bateau d’Alexandrie pour Marseille et arrive à Paris. Rita étudie la danse, Rachel la sociologie, le théâtre. Comédienne, metteur en scène, formatrice, elle travaille sur le corps en jeu et écrit des pièces de théâtre, des récits-promenades, des textes-lettres. 1989 et 1991, elle découvre deux nouveaux cousins : l’un, homme de théâtre et compositeur, César Gattegno, né à Turin, joue Ezéchiel d’Albert Cohen, histoire de deux exils qu’elle met en scène au Théâtre du Rocher à La Garde (Var) ; apparaît au théâtre l’autre cousin, Jacques Hassoun, psychanalyste et écrivain, né à Alexandrie ; en 1993, elle effectue son premier retour en Égypte avec lui et d’autres Juifs d’Égypte.

Entre autres publications : Lettre à Jérémie pour lui parler d’Ezéchiel (Théâtre du Rocher, 1991) ; Mr PIN’S ou les Pin’s de A… à Z (Francis Bréchant éditeur, tomes 1 et 2, 1991, 1992) ; avec l’Atelier du Non Faire, atelier d’expression artistique en lien avec l’hôpital psychiatrique Maison Blanche, écriture et mise en scène de récits-promenades et de théâtre dans le cadre de symposiums (Revues Groupe Maison Blanche, 2002, 2003, 2004) ; fragment de P’tites promenades d’exil, récit-promenade (Livret du GRAPE, Groupe de recherche et d’action pour l’enfance, « La transmission », 2001).

Rita Rachel Cohen

A Publié

X