Roger Dadoun | Bleu autour, éditeur

Jeter des ponts entre les lieux, les langues et les temps ; dire l’exil, déjà celui de l’enfance. ...Suite




38 avenue Pasteur
03500 Saint-Pourçain-sur-Sioule
France
+33 (0)4 70 45 72 45
dialogue {at} bleu-autour {point} com

Comme si l’écho d’un Chema Israël récité aux lueurs de l’aube sous mezouza continuait de retentir en lui, un double appel duel sur le gamin se rue, le gonfle : garde montante (paternelle), garde descendante (maternelle). Descension : elle vient de la mère, elle est pour la mère, elle s’enfonce dans les « bas quartiers », s’ouvre sur la mer, oblative – prends à droite, petit. Ascension, c’est affaire du père, elle est pour le père, elle s’élève, accède au Village nègre, va s’égarant sur le champ de manoeuvre et le cimetière juif – à gauche toute, môme.
_Une enfance juive en Méditerranée musulmane

Roger Dadoun

Roger Dadoun. Né à Oran. École Saint-André, lycée Lamoricière. Université, Alger, 1946 : philosophie, psychotechnique, littérature. Journaliste à Alger Soir, Fraternité. Sorbonne, 1948 : philosophie, psychologie, esthétique, ethnologie (cours suivis : P. Francastel, R. Barthes, G. Bachelard, G. Dévereux, J. Lacan). Collaboration à France Culture et à des revues : Les Lettres nouvelles, Preuves, Nouvelle Revue de Psychanalyse, Les Temps modernes… A enseigné à Paris VIII-Vincennes : analyse filmique département Cinéma, littérature. Professeur émérite de littérature comparée à Paris VII-Jussieu. Entre autres livres publiés : Geza Roheim, anthropologie psychanalytique (Payot, 1972), Eros de Péguy (PUF, 1988), Duchamp (Hachette, 1996), Cinéma, Psychanalyse & Politique (Séguier, 2000), Manifeste pour une vieillesse ardente (Zulma, 2005), L’érotisme. De l’obscène au sublime (PUF, 2010), Sigmund Freud (L’Archipel, 2015).

Roger Dadoun

A Publié

X