Récit | Bleu autour, éditeur

Jeter des ponts entre les lieux, les langues et les temps ; dire l’exil, déjà celui de l’enfance. ...Suite




38 avenue Pasteur
03500 Saint-Pourçain-sur-Sioule
France
+33 (0)4 70 45 72 45
dialogue {at} bleu-autour {point} com

Mais il y a peut-être pire que le pire, pire encore que la honte : le délitement de la mémoire dont la perte absolue, il ne l’ignore pas, s’appelle la mort. Il la sait infiniment redoutable, cette maladie au nom allemand rébarbatif dont on parle à la radio et qui, surtout, a emporté sa femme. Soupçonnant d’en être lui-même déjà atteint, il l’affronte à sa manière, ironique, bravache, qui est censée tromper son monde : « Je me souviens à peine de l’enterrement de mon frère Alphonse. Une chose est sûre, je ne me souviendrai pas du mien. »

30 résultats dans le catalogue "Récit"
Du Havre à Monaco par fleuves et canaux

Enfin disponible en français, le formidable récit du voyage en voilier de Göran Schildt dans la France d’après-guerre, avec sa femme et ses amis d’un jour ou de longue date, dont André Gide qui faillit passer le saluer au port des Champs-Élysées… Féru de l’écrivain, comme de Cézanne, cet historien... suite 

Auteur-es:
Une jatte de fraises

Une jatte de fraises, explosion de couleurs dans un siècle de ténèbres, surgit du pinceau de Sébastien Stoskopff, qui tomba dans l’oubli après sa mort, crapuleuse, comme celle du Caravage cinquante ans plus tôt. Cette « débauche de goût et de parfums » cueille Véronique Bruez, alors « en... suite 

Auteur-es:
L’Ombre de la girafe

Pourquoi partir à l’ombre d’une girafe sur les routes de France, à pied, en charrette à bras ou en rêverie ? Foi d’Éric Poindron, c’est l’enfance qui nous y conduit, et l’apprentissage, l’amitié, la curiosité. Entre la petite histoire et le grand dehors, il célèbre avec allégresse les hommes... suite 

Auteur-es:
Juvenilia

Un 27 juin, le jour de mes vingt ans, je mettais un point final au premier texte de ce recueil. C’était dans un coin reculé du Bois de Boulogne. Assis sur l’herbe, je refermais mon cahier. Il faisait très beau. Autour de moi, personne. Peut-être, dans une allée proche, des passants, dont je ne... suite 

Auteur-es:
L’Homme qui aimait les arbres

Au début, des notes éparses, juste pour ne pas oublier. Puis, au fil des heures passées au chevet de mon père, la trame d’un récit qui ne peut être écrit qu’à la première personne. Rien de plus commun, rien de plus singulier. Ernest aimait les arbres comme les paysans aiment leurs bêtes ; il les... suite 

Auteur-es:
Tout un monde

Poèmes et récits traduits du turc. Aquarelles, dessins et photographies Né en 1976 à Diyarbakır, dans le sud-est anatolien, d’une famille d’origines arménienne et kurde, Azad Ziya Eren, biologiste de formation et instituteur de profession, est l’un des rares poètes de sa génération reconnus en... suite 

Auteur-es:
Suprêmes visions d’Orient

Le dernier livre de Pierre Loti, sans doute le plus poignant, nour­ri de ses ultimes voyages à Constantinople, en 1910 et 1913. « Je regarde finir l’été, finir l’Orient, finir ma vie ; c’est le déclin de tout… » Et Loti se fait « le champion de la cause turque, du maintien du... suite 

Auteur-es:
La toile blanche

F. Tülin est peintre. Une peintre reconnue à Istanbul, où elle est née et où elle vit moins, désormais, qu’à Paris. Ici, quand elle ne peint pas, elle écrit depuis peu, ce qu’elle ne fait pas là-bas. Voici, traduit du turc, son premier livre. Avec une grande économie de mots, elle dit les couleurs... suite 

Auteur-es:

Au nom du père, du fils… Ils portent la main au front, au plexus ou au ventre… Ils ne savent plus le signe qu’on doit faire pour qu’à la fin il en soit ainsi et que tout soit bien. Ils sont bras ballants, au bout de chaque bras un poing fermé. Ils se remettent à la mésentente comme on se met à... suite 

Auteur-es:
L’arabe comme un chant secret

Comment vivre séparée de la langue de son père, l’arabe ? Leïla Sebbar témoigne de son obstination d’écrivain face à cette question pour elle lancinante, depuis l’Algérie coloniale, où elle est née d’un père algérien et d’une mère française, jusqu’à Paris, où elle écrit son père dans la... suite 

Auteur-es:
K, histoires de crabe

Peu de blogs deviennent des livres, comme celui que « MDA » a tenu neuf mois durant, K, histoires de crabe (crabe pour cancer), et qui a aimanté des milliers d’internautes. À travers les dédales de la maladie, elle raconte, lucide, drôle et vivante, l’envers et l’endroit du monde,... suite 

Auteur-es:
Je pense à vous

« Je pense à vous, je vous aime. Le moral est bon. » On écoutait les messages des soldats dans le transistor qu’on avait porté à l’étable. Front appuyé à l’aine des bêtes et prenant leur pis à poignées, on pensait à la guerre, au djebel, aux bras qui manquaient pour les travaux. Je pense... suite 

Auteur-es:
Instituteur de campagne en Anatolie

De la neige jusqu’au ventre, la dépouille d’un loup fichée sur un poteau, une classe qui prend l’eau, des briquettes de bouse séchée pour le poêle, l’hiver 2002 est rude à Sakızköy, village à flanc de montagne où débarque de l’université le jeune instituteur Azad. Il est poète, aussi. Ses vers ont... suite 

Auteur-es:

« Quand on part au pays, ils coupent la retraite en deux. La France elle te retire l’allocation supplémentaire… Tu as travaillé toute ta vie, les patrons te déclaraient à moitié et, maintenant que tu es vieux, tu n’as même pas le droit de partir quand tu veux. » Parole de chibani... suite 

Auteur-es:
Voyage en Algéries autour de ma chambre

Un abécédaire intime et politique : ABEILLE AFLOU AMBOISE BORDEL COLON CONQUÊTE HEIDI INSTITUTEUR LIBRAIRIE MARABOUT PEUGEOT PORT-SAY SHÉRAZADE SINGER TATI TÉNÈS Une perception singulière de la colonisation et du couple Algérie-France. Un abécédaire autobiographique et collectif, avec les textes... suite 

Auteur-es:
Visites aux paysans du Centre

Intellectuel dreyfusard, ami de Proust et Péguy, biographe de Proudhon et de Nietzsche, Daniel Halévy (1872-1962) est attiré dans les campagnes françaises par un roman à succès, La Vie d’un simple (1904), rare témoignage sur la condition paysanne au XIXe siècle. Il part pour l’Allier à la... suite 

Auteur-es:
Sur la route de Karakoram Sur la route de Karakoram, Luc Baptiste

Récit de voyages en 1989 et 1991 sur cette haute route qui venait alors d’être ouverte entre le nord du Pakistan et l’ouest de la Chine. Il vaut témoignage, à présent que cette région du monde, près de l’Afghanistan, est devenue largement infréquentable. suite 

Auteur-es:
Mes Algéries en France Mes Algéries en France, Leila Sebbar

Un carnet de voyages autobiographique de Leila Sebbar, l’inscription de ses Algéries en France. Récits, fictions, entretiens, portraits et reportages, photos, dessins, papiers froissés d’oranges, aquarelles, BD et cartes postales tissent une mythologie affective, une géographie... suite 

Auteur-es:
Lettre de Tchétchénie

Philippe Bohelay, qui connaît bien la Russie et le Caucase, et le photographe Olivier Daubard prennent à Moscou le train pour les camps de réfugiés tchétchènes en Ingouchie. De leur séjour, ils ont rapporté, l’un des clichés en noir et blanc, l’autre une lettre prêtée à Ramzan, jeune kamikaze en... suite 

Auteur-es:
Le Pays de ma mère

Après sa trilogie de livres du côté de son père (Mes Algéries en France ; Journal de mes Algéries en France ; Voyage en Algéries autour de ma chambre, Abécédaire), Leïla Sebbar compose avec Le pays de ma mère – Voyage en Frances un ouvrage du même type où se croisent textes et images. Il s’agit... suite 

Auteur-es:
La Chambre aux pommes

Une photo datée de 1939. Sur une plage de la Baltique, trois enfants blonds, ceux de Curt et Dora Hinneburg. On devine un drapeau nazi. Bientôt, la guerre. Curt est en France, soldat puis prisonnier, jusqu’en 1947. Dans sa saisissante correspondance, tout son être demeure près des siens,... suite 

Auteur-es:
Je ne parle pas la langue de mon père

Je ne parle pas la langue de mon père et L’arabe comme un chant secret sont deux récits qui se répondent et donnent la clé de l’œuvre de Leïla Sebbar. Ils témoignent de son obstination d’écrivain face à cette question pour elle lancinante, depuis l’Algérie coloniale où elle est née d’un père... suite 

Auteur-es:
Suites byzantines

Rosie Pinhas-Delpuech, née à Istanbul, est l’un des rares écrivains turcs de langue française, sa « langue père ». Car elle n’a pas de « langue mère », écrit-elle dans Suite byzantine, la première partie de ce livre. Ni le judéo-espagnol, « domestique », des... suite 

Auteur-es:
Notre Chanel

« Dis, ce livre, tu l’écriras ? » Le voici, des années après que la question fut posée à Jean Lebrun par Bernard, son compagnon, un fou de couture qui l’avait converti à Chanel et entraîné dans une quête d’elle, menée dans l’urgence, parce qu’il savait ses jours comptés. « Nous... suite 

Auteur-es:
Le village et enfin

« La chronique saisissante d’une communauté rurale. C’est peu dire que l’écriture est à la hauteur : elle est nette, tendue, puissamment suggestive,et récuse sans mollir tout pathétique. » Sur cet ouvrage, qui valut à son auteur un procès pour atteinte à la vie privée, Jean-Pierre Siméon écrit... suite 

Auteur-es:
La guerre, mon père

Ostie, gants blancs, amour, l’ultime degré de la blancheur a entaillé cet août à la manière du laser. Et, pour la petite fille, dans cette église, il n’y avait plus de Dieu. Il m’avait échappé le matin de ma première communion, le matin de l’évasion manquée. Il n’en restait que cette foi : il... suite 

Auteur-es:
L’enfance de Chanel

L’enquête sur les traces de Coco Chanel continue : à la suite de Jean Lebrun (Notre Chanel) qui nous a conduits vers des lieux et des personnages inattendus, Henri Ponchon, qui connaît son Auvergne, révèle la véritable enfance de Gabrielle, notamment ses années à Thiers, dans la famille de sa... suite 

Auteur-es:
Au pays des poissons captifs

L’écriture n’est peut-être qu’une illusion. Mais c’est aussi une manière de sauter dans le vide, de défier la mort, surtout si les mots sont devenus une partie intégrante de votre être, une substance indispensable à votre vie, votre univers inéluctable en fait. Néanmoins, on ne peut vaincre la... suite 

Auteur-es:

De l’Espagne de l’Inquisition au Paris des années noires, via les vestiges juifs d’Andrinople, Rosie Pinhas-Delpuech enquête sur une figure énigmatique de son enfance, Anna, dont le destin a pesé sur le sien. Un détour nécessaire pour inscrire sa part d’étrangère dans la langue qu’elle habite, le... suite 

Auteur-es:

Un été de solitude. Après une collecte de graines dans la campagne, il a compulsivement exhumé d’anciens jouets de sa fille, s’est mis en quête de milliers d’autres objets minuscules et a entrepris, dans un coin de son appartement, de déployer une ville, sa ville, Abad. Il en a conçu un certain... suite 

Auteur-es:
X