Collections
       
Collection "d'un lieu l'autre"  
 

Abad

Jean-Michel Belorgey

Un été de solitude. Après une collecte de graines dans la campagne, il a compulsivement exhumé d’anciens jouets de sa fille, s’est mis en quête de milliers d’autres objets minuscules et a entrepris, dans un coin de son appartement, de déployer une ville, sa ville, Abad.
Aflou, djebel Amour

Leïla Sebbar
Jean-Claude Gueneau
Nora Aceval

Nouvelles, récit et contes de Leïla Sebbar, Jean-Paul Gueneau et Nora Aceval. Ouvrage coordonné par Leïla Sebbar qui signe là un retour dans sa région natale des hauts plateaux algériens.
Allier simple

François Graveline

Les lieux sont l’alphabet de François Graveline, ils lui parlent...
Anna – Une histoire française

Rosie Pinhas-Delpuech

De l’Espagne de l’Inquisition au Paris des années noires, via les vestiges juifs d’Andrinople, Rosie Pinhas-Delpuech enquête sur une figure énigmatique de son enfance, Anna, dont le destin a pesé sur le sien.
Au pays des poissons captifs - Une enfance turque

Nedim Gürsel

L’écriture n’est peut-être qu’une illusion. Mais c’est aussi une manière de sauter dans le vide, de défier la mort, surtout si les mots sont devenus une partie intégrante de votre être, une substance indispensable à votre vie, votre univers inéluctable en fait...
Boitelle

Guy de Maupassant

Or une fois, s’étant arrêté presque en extase devant un araraca monstrueux qui gonflait ses plumes, s’inclinait, se redressait, semblait faire les révérences de cour du pays des perroquets, il vit s’ouvrir la porte d’un petit café attenant à la boutique du marchand d’oiseaux, et une jeune négresse, coiffée d’un foulard rouge, apparut, qui balayait vers la rue les bouchons et le sable de l’établissement.
Cette fille-là

Saadat Hasan Manto

Une nouvelle, un livre. À quatre heures et quart passées, la chaleur était aussi intense qu’à midi. En sortant sur le balcon, il vit dehors une fille assise en tailleur qui se protégeait du soleil à l’ombre d’un grand arbre. Elle avait le teint tellement foncé qu’elle se fondait dans l’ombre. Surinder eut immédiatement envie d’être près d’elle, même si, par un temps pareil, on ne pouvait désirer la proximité de personne.
Coffret de nouvelles (n°1)

Ouvrage collectif

Cinq nouvelles inédites, signées de nouvellistes français et étrangers, éditées chacune sous la forme d'un petit ouvrage soigné et réunies dans ce coffret.
Sait Faik Abasıyanık, Marie-Hélène Lafon, Saadat Hasan Manto,
Annie Saumont et Leïla Sebbar

 

Coffret de nouvelles (n°2)

Ouvrage collectif

Six nouvelles inédites, signées de nouvellistes français et étrangers, éditées chacune sous la forme d'un petit ouvrage soigné et réunies dans ce coffret.
Luc Baptiste, Füruzan, François Graveline,
Laurent Jaffro, Saadat Hasan Manto et Leïla Sebbar
Coffret de nouvelles (n°3)

Ouvrage collectif

Cinq nouvelles, de grands auteurs français et étrangers, éditées chacune sous la forme d'un petit ouvrage soigné et réunies dans ce coffret.
Gustave Flaubert, Guy de Maupassant,
Annie Saumont, Leïla Sebbar et Yordan Yovkov

 

Colomban

Laurent Jaffro

Colomban a une chevelure bien longue et drue, complète. Sa chevelure tombe tout autour de sa sainte tête et fait une tente pudique où viennent s’abriter oiseaux, lichens, plaintes et rumeurs, et les souris sauvées de l’eau. Les rats grimpent pour y nicher. Sous sa chevelure, son visage qu’embrassent les papillons ivres de bruine, son visage, yeux clos, fait une petite arche de Noé, tandis que le monde autour, montagnes et vallées, s’est pulvérisé en crachin. Colomban, là-dessous, nourrit ses protégés de petites idées exactes et presque vides.
De la paresse des sentiments

Michel C. Thomas

Clermont ne demande pas qu’on l’aime. Elle se défie de l’emphase érotique comme des doux épanchements...
Détours - Hommage à René Fallet

Collectif d'auteurs


À travers ce recueil de textes écrits par une dizaine de lauréats ou nominés du Prix René-Fallet en hommage à l’auteur de Banlieue Sud-Est...
Devant-Derrière

Sébastien Pignon

« Je me surprends, voyant ces dessins, à circuler librement, je suis le devant et le derrière d'une scène qui n'a pourtant pas de milieu, je suis entre. Une lumière lunaire, réfléchie, me guide avec force, elle éclaire à peine et assez les choses en leur donnant une dimension intemporelle, c'est une errance. » Mauro Ciccia
Il n'a pas cherché son corps

François Graveline

Elle le regardait. Personne ne l’avait regardé ainsi. Une lumière obscure, le silence et la paix, un monde nouveau. Il avait osé lui parler. C’était les mêmes mots que ceux qu’il avait écrits. D’où lui venaient-ils ? De ce nouveau monde qui se découvrait en lui ? Il parlait, faisait des gestes, la dévisageait, lui souriait. Il n’a pas oublié.
L'enfance de Chanel

Henri Ponchon

L’enquête sur les traces de Coco Chanel continue : à la suite de Jean Lebrun (Notre Chanel) qui nous a conduits vers des lieux et des personnages inattendus, Henri Ponchon, qui connaît son Auvergne, révèle la véritable enfance de Gabrielle, notamment ses années à Thiers, dans la famille de sa mère, et non à l’austère monastère d’Aubazine, en Corrèze. Dévoilant aussi moult aspects inconnus sur sa parentèle et mettant à mal bien des légendes, l’auteur, écrit Jean Lebrun dans sa préface, se plaît à forger « une Chanel d’Auvergne, âpre au labeur, droite dans la difficulté, hercynienne en somme ». Inédite.
Dernière page de couverture   
L'enfance des Français d'Algérie avant 1962

Leïla Sebbar

Les vingt-huit auteurs ayant contribué à cet ouvrage collectif sont, par ordre alphabétique :
Nora Aceval, Alain Amato, Joëlle Bahloul, Simone Balazard, Gil Ben Aych, Albert Bensoussan, 
Jean-Pierre Castellani, Roger Dadoun, Jeanine de la Hogue, Alain Ferry, Jacques Fremeaux, 
Jean-Jacques Gonzalès, Colette Guedj, Danièle Iancu-Agou, Andrée Job-Querzola, 
Jean-Jacques Jordi, Catherine Lalanne, Anne-Marie Langlois, Louis Martinez, Lucienne Martini, 
Martine Mathieu-Job, Georges Morin, Mireille Nicolas, Michelle Perret, Jean Sarocchi, 
Alain Vircondelet, Jean-Claude Xuereb et Bernard Zimmermann.

Dessins inédits de Sébastien Pignon (en couverture et en pages intérieures).

La Blanche et la Noire

Leïla Sebbar

Dans la maison tunisienne.
L’une, Isabelle, jeune aristocrate russe. L’autre, Khadija, vieille servante affranchie. Isabelle raconte ses nuits dans le quartier des bordels, Khadija son enfance de petite fille pauvre raflée pour les maisons closes de Tunis.
Avant le désert, Isabelle écoute le rêve prémonitoire de Khadija.
La guerre, mon père

Marie Gatard

Hostie, gants blancs, amour, l’ultime degré de la blancheur a entaillé cet août à la manière du laser. Et, pour la petite fille, dans cette église, il n’y avait plus de Dieu...
La maison Santoire

Marie-Hélène Lafon

Dans la maison Santoire on baisse pas, on part d’un coup ou en trois mois, pas le temps d’engraisser les docteurs et les infirmières qui empêchent pas de mourir. C’est la maison qui veut ça, partir d’un coup, net propre sec.
La Position de Juste

Luc Baptiste

La végétation alentour était piétinée. Des bidons, des pneus éclatés,
des ferrailles surgissaient du sol...
La Vie hors du temps - Sur les traces d'un suicide

Tezer Özlü

Le Café du coin

Sait Faik Abasıyanık

Vingt-deux nouvelles abruptes, mélancoliques et drôles composent ce recueil paru en 1950, l'un des plus aboutis de Sait Faik Abasıyanık.
Le Conclave du Chauvet

Laurent Jaffro

On n’entre pas dans la Vallée des Saints. On y pénètre...
Le Fou

Raffi

Une fresque épique du grand écrivain Raffi, la montée de l’oppression
subie par les Arméniens dans l’Anatolie de la fin du XIXe siècle.

Première édition épuisée
Le Samovar

Sait Faik Abasıyanık

Sait Faik (1906-1954) a révolutionné la littérature turque. Avant lui, souligne Enis Batur dans sa postface, la rhétorique régnait sur notre prose. Or, ce maître de la nouvelle l’a dépouillée de ses enjolivements et boursouflures, usant d’une phrase courte et pure, qui, telle le dard de la raie, pique le lecteur là où il ne s’y attend pas.
Le Taquet

Evguéni Grichkovets



Le vagabond

Leïla Sebbar

« Bâtard fils de pute. » On insulte ainsi l’enfant né en Indochine. Père, tirailleur algérien. Mère, brodeuse à Saigon. Il a vingt ans lorsqu’il arrive – après quelles pérégrinations ? –
sur les Hauts plateaux algériens. Il cherche son père, il erre à travers la steppe et la ville.
Le village et enfin

Luc Baptiste

« La chronique saisissante d’une communauté rurale. C’est peu dire que l’écriture est à la hauteur : elle est nette, tendue, puissamment suggestive,et récuse sans mollir tout pathétique. » Sur cet ouvrage, qui valut à son auteur un procès pour atteinte à la vie privée, Jean-Pierre Siméon écrit encore : « J’ose même dire que l’effet de vérité venge d’une certaine façon ici ceux que l’existence malmène. Elle leur rend la dignité d’une présence, fût-ce dans l’aveu de ses misères et de ses défaites. »
« On est du côté de René Fallet (en plus douloureux), de Marcel Jouhandeau (en moins cruel), de Pierre Michon (en aussi minuscule…). »
Jean-Marie Borzeix
Deuxième édition

Les Enfants du Romanestan

Moris Farhi

Children of the Rainbow nous décrit l’épopée d’un peuple, les Roms d’Europe orientale, qui renaît de ses cendres après chaque tragédie. Car, dit la légende, les Roms se nourrissent des valeurs et croyances ancestrales ainsi que de l’âme des rivières ou des couleurs de l’arc-en-ciel. Du génocide programmé par l’Allemagne nazie au nettoyage ethnique infligé par la Roumanie de Ceaucescu, la mort guette tout un groupe d’hommes et de femmes qui pourtant puisent leur force de résistance dans la vie, l’amour, la solidarité, l’espoir et, surtout, dans les prophéties du Livre Sacré qui se trouve au fond du fleuve Vistule.

Les femmes au bain

Leïla Sebbar

Les femmes au bain, ce qu'elles racontent ?
Elles disent le désir, l'amour, le plaisir comme une offrande…

Première édition épuisée

Les Français parlent aux Français

Luc Baptiste

La même chanson est remise sur le juke-box. C’est la troisième fois. Au comptoir, les clients se redressent, ils se retournent vers l’appareil. Les Français parlent aux Français, s’exclame encore l’homme. Sa compagne éclate de rire. Elle repose précipitamment son verre de bière et se tient le ventre. À côté, le vieillard avale une gorgée de bière, il remue sa mâchoire.
Les nuits froides de l'enfance

Tezer Özlü

Louisa

Leïla Sebbar

Années 1870.
Des insurgés algériens sont déportés en Corse, dans un camp. On leur permet de cultiver leur jardin. Les femmes sont interdites. Naît une petite fille, Louisa, père prisonnier algérien, mère paysanne corse. Louisa est séquestrée dans la grande maison de l’oncle en Algérie, à Tiaret, une ville des hautes plaines. Le mariage sera princier.
Mozel

Saadat Hasan Manto

Recueil de nouvelles. Saadat Hasan Manto est considéré comme le maître de la nouvelle, tant en Inde qu’au Pakistan. Son œuvre, jusqu’ici pratiquement inédite en français, a été traduite de l’ourdou dans de nombreuses langues indiennes et européennes.
Notre Chanel

Jean Lebrun

Noyant d'Allier

Leïla Sebbar

Lam, sous-officier. L’Indochine, l’Algérie, la femme des Aurès, ses yeux noirs.
Puis la France. Il cherche sa mère, ses sœurs, de Sainte-Livrade à Noyant d’Allier, cité asiatique dans les anciens corons de la mine, où rôde une étrangère.
Nuit

Tchulpân

C’est à la faveur de l’implosion de l’URSS qu’a été redécouvert ce chef-d’œuvre
des littératures d’Asie centrale, dont Stéphane A. Dudoignon, chercheur au cnrs,
donne ici la première traduction dans une langue occidentale.
Pêcheur d'Islande

Pierre Loti
Alain Quella-Villéger
Bruno Vercier

Pêcheurs d'éponges

Yachar Kemal

La quarantaine de grands reportages qu’a publiés Yachar Kemal de 1951 au milieu des années 70, pour l’essentiel dans le grand quotidien Cumhuriyet, font partie intégrante de son oeuvre littéraire, tendue entre la réalité sociale et le conte, entre l’histoire et lemythe.
Pensionnaire d'État

Füruzan

Recueil de nouvelles.
Dès la parution à Istanbul, en 1971, de son premier recueil, Pensionnaire d’État, aussitôt couronné par le prestigieux Prix Sait Faik, la critique salue « l’événement Füruzan », autrement dit le surgissement d’une nouvelliste-née. Pourtant, Füruzan ne fait que « raconter à voix basse les petites aventures des petites gens ».
Pensionnaire d'État - Nouvelle

Füruzan

Une nouvelle, un livre.
Quand tu auras fini, nous redescendrons à pied. Tu sais, le marchand de feuilletés au fromage que nous aimons bien dans le Marché égyptien, celui qui a des canaris, nous déjeunerons chez lui. On peut se permettre ce festin pour une fois ! L’aller-retour à pied jusqu’à Cagaloglu ne nous fatiguera pas, ma fille, hein ? On pourra même prendre un dessert, si on veut. Et ce sera amusant de traverser le pont.
Retours - Journal de Budapest

Susan Rubin Suleiman

C’est l’histoire du retour d’une femme, après des années d’oubli, vers la ville que jadis elle appelait son foyer...
Shérazade, 17 ans, brune, frisée, les yeux verts

Leïla Sebbar

Le retour de Shérazade. On est au début des années 80 en France, à Paris.
La fugueuse Shérazade vit comme dans un conte. Un conte contemporain.
Suite byzantine

Rosie Pinhas-Delpuech

Terre des langues mères. C’est ainsi que l’on dit langue maternelle en turc. Quelle est ta langue mère ? demandent entre eux les enfants à l’école...
Première édition épuisée
Suites byzantines

Rosie Pinhas-Delpuech

Ce livre  ressuscite l'Istanbul cosmopolite des années 60
et marque, après Suite byzantine (2003, épuisé), et Anna (2007),
une nouvelle étape dans le parcours d'écrivain de Rosie Pinhas-Delpuech.

Suprêmes visions d'Orient

Pierre Loti

« Je regarde finir l’été, finir l’Orient, finir ma vie ; c’est le déclin de tout… »
Le dernier livre de Pierre Loti, sans doute le plus poignant, est nourri de
ses ultimes voyages à Constantinople et jusqu’à Andrinople, en 1910 et 1913.
Première édition épuisée
Un Compagnon

Yordan Yovkov

Tout allait bien jusqu’à ce que l’on s’aperçût que le cheval s’était mis à trébucher souvent. Une fois, il lui arriva même de tomber sur son avant-train, restant ainsi sans bouger jusqu’à ce que le capitaine eût dégagé ses pieds des étriers.

Un homme inutile

Sait Faik Abasıyanık

Sait Faik est sans doute, avec son art abrupt de la nouvelle,
le plus grand auteur de la modernité turque.
Un jour, le monde sera réparé

Moris Farhi

Un serpent à Alemdag

Sait Faik Abasıyanık

Après Un homme inutile, paru au printemps aux éditions Bleu autour,
voici un deuxième recueil de nouvelles de Sait Faik Abasıyanık.
Une enfance corse

Leïla Sebbar

Vingt-trois auteurs nés de familles de Corse, du continent ou du Ma­g­hreb racontent leur enfance corse. La Corse marine ou montagneuse, convoitée ou aus­tère, chaleureuse, fragile : une île, dont voici la mémoire vivante, des années 1930 à aujourd’hui. Textes inédits recueillis par Jean-Pierre Castellani et Leïla Sebbar.

Une enfance dans la guerre - Algérie 1954-1962

Collectif d'auteurs


44 récits inédits receillis par Leïla Sebbar

Dessins : Sébastien Pignon

Une enfance juive en Méditerranée musulmane

Collectif d'auteurs


Une enfance turque

Collectif d'auteurs


Une histoire pour deux

Sait Faik Abasıyanık

Pour un euro, découvrez une nouvelle de l'un des plus grands auteurs turcs.
Une leçon d'histoire naturelle : Genre COMMIS

Gustave Flaubert

Pour moi, que ma longue expérience a mis à même d’instruire le genre humain, je puis parler avec la confiance modeste d’un savant zoologue. Mes fréquents voyages dans les bureaux m’ont laissé assez de souvenirs pour décrire les animaux qui les peuplent, leur anatomie, leurs mœurs.

Une voiture blanche

Annie Saumont

À gauche du carrefour s’est ouvert un parking. Longtemps il est resté presque vide. On y voyait quelquefois la camionnette du boucher, la Renault R5 de la poste lorsque le facteur montait le sentier qui conduisait aux fermes, une ou deux voitures d’inconnus qui pêchaient dans la rivière. Lia comptait bien que le parking finirait par se remplir de véhicules de toutes marques.
Viande froide

Saadat Hasan Manto

Une nouvelle, un livre. Kulwant Kaur resta un moment silencieuse, avant de sursauter : « Mais je ne comprends pas ce qui t’est arrivé cette nuit-là. Tu étais bien, là, couché avec moi, tu m’avais parée de tous les bijoux que tu avais rapportés de tes pillages en ville, tu étais en train de m’embrasser et d’un coup – qui sait ce qui t’a pris ? – tu as enfilé tes vêtements et tu es sorti. » Ishar Singh pâlit.
Vichy-Tombouctou dans la tête

Jean-Michel Belorgey

Plus qu’à la nature vierge, j’ai assez manifesté que j’étais sensible à la nature transformée par l’homme...
Vous descendrez à l'arrêt Roussillon

Annie Saumont

Les champignons. Lena s’inquiète, elle n’a que vingt ans, pas beaucoup d’expérience. Elle n’ose pas demander de l’aide. Elle marmonne, Je les mets à dégorger ? Dégorger, égorger, de quoi parle-t-elle dit Rose. Des mots de chair et de sang. Léna dit encore, coupant le rumsteak qui suivra la quiche, Je tranche, ça saigne.
Le couteau fait un drôle de bruit.
61 titres appartiennent à la collection

 
 
       
 


Éditions Bleu autour 38, avenue Pasteur 03500 Saint-Pourçain-sur-Sioule  France
Tél : +33 (0)4.70.45.72.45 Fax : +33 (0)4.70.45.72.54  Mail : dialogue@bleu-autour.com
Bleu autour © - Conception / Réalisation : Accroweb

| Accueil | La maison | Événements | Revue de presse | Projets | Nouveautés | Collections | Recherche avancée | Acheter nos livres |
| Auteurs | Contacts | Newsletter | Nous écrire | Mentions légales | Liens |