Jeter des ponts entre les lieux, les langues et les temps ; dire l’exil, déjà celui de l’enfance. ...Suite




38 avenue Pasteur
03500 Saint-Pourçain-sur-Sioule
France
+33 (0)4 70 45 72 45
dialogue {at} bleu-autour {point} com

La coupole en fer forgé laissait voir les oiseaux piailleurs qui traversaient le ciel comme les éclairs dans un dessin animé, tandis que, à l’intérieur, les flocons printaniers transportés par l’air se confondaient avec le bois de la jalousie et les feuilles des plantes de tailles et de formes diverses ; créatures à l’acclimatation difficile qui ne pouvaient vivre et pousser qu’à Barcelone dans cet espace protégé : palmiers nains du Vietnam, plantes grimpantes de Nouvelle-Zélande, Aubes de Natal, Hortensias d’hiver de Sibérie, Gardénias de Chine, Oiseaux de Paradis d’Afrique du sud, palmiers ventrus des Caraïbes, Marquises des Philippines et, au centre de l’Umbracle, à l’endroit le plus protégé de la lumière, Kentias d’Australie. J’ai fermé les yeux, je suis entrée totalement dans cet ensemble d’ombres et de verdure. Dans l’obscurité de mes paupières fermées, tout revivait.


Un partenariat Bleu autour | Tinta Blava

Papier

  • 13 x 21 cm

  • 112 pages

  • 15 €

  • février 2004

  • ISBN 2-9520278-1-1

Numérique

Version numérique
non disponible
pour l’instant

Audio seul

Version sonore
non disponible
pour l’instant

Genre-s

Thème-s

Sans

Préface

Sans

Postface

Sans

Direction

Sans

Illustrations

Sans

Télécharger

Couverture

Avec
le
soutien
de
X
X