Jeter des ponts entre les lieux, les langues et les temps ; dire l’exil, déjà celui de l’enfance. ...Suite




38 avenue Pasteur
03500 Saint-Pourçain-sur-Sioule
France
+33 (0)4 70 45 72 45
dialogue {at} bleu-autour {point} com

Jean-Michel Belorgey, éclaire d’un commentaire tout d’arabesques aussi savantes qu’affectueuses ces cartes postales anciennes issues pour partie de sa collection. Pour Salah Stétié, « avec les femmes du présent livre, pour la plupart humbles et composées comme des icônes d’un très désuet et bien charmant petit musée de province du cœur, c’est toute l’âme qui ressuscite dans cette Égypte de toujours qui s’est fait de la résurrection des morts une spécialité ». Et de remercier mille fois le « touriste à jamais inconnu, comme les personnages des cartes postales dont il a fait choix le plus souvent par hasard. En payant de quelques piastres ces femmes et leur mystère dissipé désormais dans la mort, il a fait œuvre de civilisé, sans doute, mais, surtout, de légendaire. Il a substitué au jeu de la disparition, grand jeu s’il en est, une présence, l’une de celles dont on fait ces papillons d’un jour ou d’une nuit qu’on surnomme à juste titre les éphémères ».

ECHOS DE LA PRESSE

Lire dans Le Figaro littéraire :
« Une plongée dans un monde évanoui. Des images désuètes, des femmes, voilées ou non, des rives du Nil. Égyptiennes est plus qu’une galerie de portraits, c’est une méditation sensible. »
 
Lire dans Nouvelle donne :
« Un beau livre aux yeux noirs. »

Papier

  • 17 x 22 cm

  • 112 pages

  • 20 €

  • mars 2003

  • ISBN 2-912019-20-6

Numérique

Version numérique
non disponible
pour l’instant

Audio seul

Version sonore
non disponible
pour l’instant

Genre-s

Préface

Sans

Traduction

Version Originale

Postface

Sans

Direction

Sans

Illustrations

Sans

Télécharger

Couverture

Avec
le
soutien
de
X
X