Jeter des ponts entre les lieux, les langues et les temps ; dire l’exil, déjà celui de l’enfance. ...Suite




38 avenue Pasteur
03500 Saint-Pourçain-sur-Sioule
France
+33 (0)4 70 45 72 45
dialogue {at} bleu-autour {point} com

« De même que les hommes qui en ont le goût peuvent envahir la cuisine, les femmes qui y sont instinctivement poussées doivent pouvoir s’occuper de politique. » Signé Hubertine Auclert (1848-1914), que l’histoire retient comme « la suffragette française ». Et pour cause : le vote, pour elle, est la clé de voûte de tous les autres droits. Mais la suffragette se veut une « féministe intégrale », elle est l’une des rares à déjà revendiquer l’égalité entre les hommes et les femmes sur tous les plans : au travail, devant l’impôt, dans la famille et le mariage, en Algérie… Elle le fait toujours par des actions « coup de poing » et en usant, dans ses discours, adresses et écrits, des armes du droit et de la logique. Une logique peu souvent prise en défaut chez cette militante singulière et solitaire, dont « la radicalité, la clarté et la rigueur peuvent encore nous accompagner dans nos réflexions », écrit Geneviève Fraisse.
 
Deuxième édition

ECHOS DE LA PRESSE

Lire l’article paru dans Libération, le 21 juin 2007 :
« Le livre […] retrace le parcours de la fondatrice du droit des femmes,
première militante à se qualifier de féministe en 1882. »

Papier

  • 13 x 17 cm

  • 240 pages

  • 14 €

  • mai 2007

  • ISBN 978-2-9120-1962-2

Numérique

Version numérique
non disponible
pour l’instant

Audio seul

Version sonore
non disponible
pour l’instant

Genre-s

Traduction

Version Originale

Postface

Sans

Direction

Sans

Illustrations

Sans

Télécharger

Couverture

X
X