Jeter des ponts entre les lieux, les langues et les temps ; dire l’exil, déjà celui de l’enfance. ...Suite




38 avenue Pasteur
03500 Saint-Pourçain-sur-Sioule
France
+33 (0)4 70 45 72 45
dialogue {at} bleu-autour {point} com

Après Le Journal de la Commune, L’Enterrement de Jules Vallès, par le même Éloi Valat. Ce 16 février 1885, cinq ans après l’amnistie et le retour des communards exilés, il y a foule entre le Quartier latin et le Père-Lachaise. Les amis pleurent. Des provocateurs sont éconduits. La police de la « République bourgeoise » encore chancelante se fait discrète. Le cortège funèbre réveille le spectre des insurgés, dont Vallès, avec son Cri du Peuple, fut et demeure la voix.
Une journée particulière. À travers elle resurgit une époque sous le trait heurté et les à-plats de couleur de l’auteur.
« Éloi Valat, dit la préfacière, sait tordre les détails en les faisant parfois crier. » En regard, il donne à lire des textes écrits sur le vif par des fidèles de Vallès, des détracteurs aussi. Saisissants entrechoquements.

ECHOS DE LA PRESSE

Lire l’article de Gilles Magnioni dans le n°119 du Matricule des anges :
« Sur de pleines pages, Eloi Valat illustre les morts successives de Vallès : des traits vifs et stylisés à l’encre de Chine, de larges à-plats de couleurs où s’étalent les bains de sang de la Commune, les drapeaux rouges, la blancheur des linges bourgeois, les barbes et couvre-chefs. Bien loin de singer la gravure d’époque, les images introduisent alors une troublante proximité visuelle. C’est un temps où existait un journal tel que Le Messager de la Volonté du Peuple, qui plus est un “vaillant journal nihiliste”, c’est bien loin ? Ce livre à la composition remarquable montre que non. »
 
Lire l’article « 1885 : à l’enterrement de Jules Vallès, les rouges reviennent dans Paris » de Louis Mespla dans L’Obs, le 19 décembre 2010.
 
Lire la recension de Michèle Audin sur le blog La Commune de Paris, le 4 juin 2016 :
 
Lire l’article « Pas morte, la commune » de Pierre Marcelle dans Libération, le 25 novembre 2010

Papier

  • 23 x 30 cm

  • 160 pages

  • 27 €

  • octobre 2010

  • ISBN 978-2-3584-8017-8

Numérique

Version numérique
non disponible
pour l’instant

Audio seul

Version numérique
non disponible
pour l’instant

Préface

Traduction

Version Originale

Postface

Sans

Direction

Sans

Illustrations

Télécharger

Couverture

Avec
le
soutien
de
X
X