Jeter des ponts entre les lieux, les langues et les temps ; dire l’exil, déjà celui de l’enfance. ...Suite




38 avenue Pasteur
03500 Saint-Pourçain-sur-Sioule
France
+33 (0)4 70 45 72 45
dialogue {at} bleu-autour {point} com

Monique Brun est actrice. Et elle peint. Surtout des bêtes qui ont pratiquement sauté la case des expositions pour passer sans transition des cartons à dessins aux pages de ce livre, le premier qu’elle publie. Ses peintures, elle les montre d’abord à son voisin, Olivier Perrier, à Venas, canton de Hérisson, Allier. Les bêtes sont familières à cet homme de théâtre qui en a fait monter plus d’une sur scène, à Hérisson puis plus loin. Il ne dit mot ici de celles de Monique Brun mais elles lui ont suggéré une série de petits textes sur ses bêtes à lui. D’un regard l’autre, il y a une certaine parenté, une même gaieté.

ECHOS DE LA PRESSE

Lire l’article de Daniel Martin dans La Montagne :
« Un trait, une pâte singulière et des couleurs de campagne pour dire l’ordinaire des champs d’ici ou d’ailleurs, les gens dans leurs occupations. Et l’animal, toujours, qui est là. »
 
Lire l’article dans Cassandre :
« Un bestiaire tout en teintes sourdes, ombres et silhouettes, de Monique Brun. Une série d’aphorismes d’Olivier Perrier sur les cochons, les vaches et les juments, ces intermittents qui ne coûtent pas cher. »

Papier

  • 17 x 22 cm

  • 128 pages

  • 20 €

  • mars 2003

  • ISBN 2-912019-18-4

Numérique

Version numérique
non disponible
pour l’instant

Audio seul

Version sonore
non disponible
pour l’instant

Thème-s

Préface

Sans

Traduction

Version Originale

Postface

Sans

Direction

Sans

Illustrations

Télécharger

Couverture

Avec
le
soutien
de
X
X